1

SaarLB place avec succès la première Pfandbrief publique en format sub-benchmark.

SaarLB a placé avec succès aujourd’hui pour la première fois sur le marché des capitaux une Pfandbrief publique d’un volume de 250 millions d’euros en format sub-benchmark avec une échéance de 10 ans.

Jusqu’à présent, les Pfandbriefe de SaarLB ont généralement été émis sous la forme de petites émissions (placements privés) d’un volume pouvant atteindre 50 millions d’euros, en contact direct avec la clientèle sur le marché des capitaux, auprès de différents investisseurs.

En outre, cette forme de Pfandbriefe au format sous-benchmark fait partie de l’actuel programme d’achat d’obligations de la BCE (Banque centrale européenne).
Banque centrale). La banque centrale utilise l’achat de certaines catégories d’obligations comme l’un des instruments de sa politique monétaire pour assurer une situation de liquidité suffisante sur le marché des capitaux.
la situation de liquidité sur le marché des capitaux. La BCE a également participé à l’émission de la Pfandbrief de SaarLB dans le cadre de son programme d’achat d’obligations.

La SaarLB se refinance principalement sur les marchés monétaires et des capitaux. Ce type de refinancement présente donc l’avantage d’une base d’investisseurs plus large, ce qui est assuré avec l’aide des arrangeurs participants du camp des caisses d’épargne (Dekabank et Helaba).

« Compte tenu de la composition de notre financement, la Pfandbrief en format sous-benchmark est un très bon complément et, d’une manière générale, elle nous permet certainement de jouir d’une plus grande réputation auprès des participants au marché des capitaux », déclare Gunar Feth, vice-président du conseil d’administration de SaarLB.